• Emmanuelle

L'été, je recharge mes batteries !

Comment profiter de l'été en évitant quelques pièges


"Voilà l'été, enfin l'été" comme le chantent les Négresses Vertes.


Il a débuté en mai selon la médecine traditionnelle chinoise et bat son plein lors du solstice. C'est la saison d'expansion maximale de l'énergie, d'apogée du yang, période Feu dans tous ses aspects et moment rêvé pour mener ses projets à maturité.


Et aussi, dans nos sociétés occidentales, période des vacances prolongées, moment idéal pour recharger nos batteries !


Alors comment faire et surtout comment éviter les pièges classiques qui se présentent à nous en cette saison ?



Je me mets au diapason de la nature

En médecine traditionnelle chinoise, la connexion avec la nature est primordiale pour maximiser son énergie :


  • je profite de la lumière en passant plus de temps en extérieur et si possible avec mes amis (lumière + joie = tonus ++),

  • j'emmagasine de la chaleur - car le corps en a besoin pour se mettre correctement en mouvement - et je fais le plein de vitamine D en m'exposant raisonnablement au soleil,

  • je consomme les fruits et légumes de saison qui sont non seulement délicieux et vont m'aider à réguler ma température corporelle (la nature étant bien faite, ils vont nous aider à maintenir notre température corporelle et éviter la surchauffe - à nous les tomates, aubergines, courgettes, concombres, pastèques, melons et autres fruits d'été) et je prends le temps de cuisiner,

  • je bois de l'eau fraîche - mais non glacée - que je peux agrémenter de morceaux de fruits, de menthe et du thé vert ou blanc qui même consommés chauds abaissent la température corporelle,

  • je suis le rythme du soleil en me levant de temps en temps plus tôt pour profiter de la fraîcheur matinale (bon pas la peine de vous lever à 5 heures hein... mais un réveil vers 7 heures pour profiter du calme de début de journée - surtout en période de grosses chaleurs) et je fais la sieste (le hamac au frais sous les arbres vous tend les bras) ,

  • je pratique une activité sportive douce qui me permet de retrouver du tonus et qui augmente ma résistance (par exemple le yoga, le Qi Gong d'été - voir en fin de post l'excellente vidéo de Maître Ke Wen).


Donc globalement, le programme est plutôt sympa !


Bon soyons lucides, il y a quelques écueils à éviter car l'été étant une période festive, on a aussi tendance à faire quelques excès. Or, en cette période, il y a quelques risques classiques qui peuvent facilement être évités tout en préservant notre plaisir.



Je protège l'énergie de l'organe de la saison, le Coeur


L'organe associé à cette saison est l'organe yang par excellence : le Coeur. Il est chargé de propulser le sang qui va nourrir tout notre corps et permet une bonne circulation de l'énergie.


En tant qu'organe de saison, il est sursollicité et est en fragilité (il y a plus d'accidents vasculaires l'été...). L'objectif sera donc de l'apaiser pour protéger son énergie.


Il faut donc rester prudent avec les activités sportives violentes, surtout sur les heures les plus chaudes (le tennis en plein soleil à fuir donc...), avec les expositions prolongées qui favorisent les insolations et augmentent les risques cardio-vasculaires et préférer la pratique des activités plus intenses lors des périodes de fraîcheur matinale et de fin de journée.


L'alimentation aussi doit être adaptée. Evitez de rajouter en excès et quotidiennement des produits qui réchauffent et dont le corps n'a pas besoin en cette période: il s'agit surtout de diminuer les alcools, épices, condiments et de la viande rouge.


Evidemment, il ne s'agit pas de s'en priver totalement, mais de les limiter et ce d'autant plus qu'il y a une fragilité avérée (hypertension, accidents vasculaires, condition cardiaque notamment).


Pourquoi ne pas tester les brochettes de poulet/légumes en papillote à midi avec une citronnade rafraîchissante et, quand on souhaite se faire plaisir avec un bon verre, privilégier l'heure du dîner ?




Je préserve mon énergie digestive


L'été, la digestion est ralentie car le corps lutte contre la chaleur externe. Il a donc besoin d'une alimentation qui va aider au rafraîchissement - comme évoqué plus haut - mais également d'une alimentation digeste et légère. D'ailleurs, l'appétit est souvent moins fort l'été.


L'erreur classique l'été est de manger et boire froid, voire glacé, et 100% cru. Car là, il faut bien dire que nous n'avons pas tous la capacité de digérer le tout cru, même l'été, et que nous blessons notre feu digestif (l'estomac est comme une marmite - il doit être à 37-38 ° pour bien assimiler la nourriture et éviter les crampes d'estomac, les ballonnements et autres problèmes digestifs).


A éviter donc, la consommation quotidienne et/ou cumulée du smoothie glacé, la glace à chaque sortie de plage, le rosé avec les glaçons, les crudités à tous les repas comme la fameuse tomate mozzarella basilic. A la longue, même celui qui digère le mieux va puiser dans son énergie et se fatiguer et pourra aussi avoir des douleurs digestives.


Les produits de saison peuvent être mangés cuits (la ratatouille, les petits farcis, la soupe au pistou sont des plats d'été !), les produits très rafraîchissants comme le melon et la pastèque peuvent être réchauffés par des herbes aromatiques voire par une larme de Porto. Et c'est délicieux !


L'idée c'est d'équilibrer et pour cela les céréales comme la plupart des protéines restent nos alliés car elles renforcent l'énergie digestive.


Variez les plaisirs et prêtez attention à vos réactions. Un peu de tout, sans exagération, l'été sera magnifique et l'énergie de la rentrée sera au top !


Bel été à vous


Emmanuelle




N.B: chaque cas étant particulier, si vous avez des questions n'hésitez pas à revenir vers moi ! contact@luoshiatsu.com









69 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout