• Emmanuelle

Shiatsu et Grossesse: un accompagnement idéal pour les futures mamans

Pendant mes grossesses, je ne me suis jamais accordée de temps pour prendre soin de moi. J'ai voulu tout mener de front. Un petit syndrome Wonder Woman sans doute...

De plus, je n'avais pas la moindre idée de ce qui aurait pu me faire du bien. Je n'étais pas suivie par une sage-femme, ma gynécologue assurait un suivi purement médical et les cours de préparation à la grossesse de l'hôpital étaient succincts.


Une fois mes filles nées, j'ai pourtant dû faire un constat: oui j'avais tenu le choc professionnellement mais j'accusais le coup physiquement... Cette faiblesse, je l'ai traînée pendant plusieurs années.


En décidant de devenir praticienne de shiatsu, j'ai découvert que celui-ci pouvait être pratiqué sur les femmes enceintes avec beaucoup de bénéfices. En apportant détente à la femme enceinte, il permet de soulager bien des inconforts rencontrés pendant cette période. Celle-ci est plus sereine, plus en forme. Ceci a des répercussions en post-natal (meilleure résistance à la fatigue, récupération plus rapide...).


Plus qu'une démonstration ou une énumération des bienfaits du shiatsu (lire sur le sujet), j'ai choisi de vous partager ci-dessous le retour d'expérience d'une des femmes que j'ai pu suivre tout au long de sa grossesse.


E. Ch. : Bonjour Alice, peux-tu me dire pour quelle raisons tu as envisagé de te faire suivre en shiatsu pendant ta première grossesse?

Alice : J'avais envisagé l'haptonomie mais la méthode me semblait plus tournée vers le bébé. Je connaissais déjà le shiatsu et je savais que cela m'était profitable. Recourir au shiatsu pendant la grossesse me semblait être une façon de mieux vivre cette période tout en sachant que le bébé profitait également des effets du soin car je serai plus détendue. De plus, on pense souvent que beaucoup de choses sont interdites pendant la grossesse. J'ai été contente de pouvoir recevoir ces soins qui étaient adaptés et évoluaient avec les besoins de la grossesse.


E.Ch. : Tu as donc ressenti les bénéfices du shiatsu tout au long de ta grossesse?

A. : Le shiatsu me donnait vraiment le sentiment d'un accompagnement car chaque séance permettait de faire le bilan sur ce qui allait ou pas, sur mes douleurs et sur l'évolution de mon corps. Le shiatsu étant un soin global, c'est-à-dire que le corps dans sa globalité est manipulé, cela permet d'accompagner toutes les transformations que celui-ci traverse de manière plus consciente. C'est d'autant plus important que le corps a des réactions qui nous sont inconnues, étranges pendant cette période. Le shiatsu m'a donné le sentiment d'accompagner cette phase de ma vie de manière plus pro-active alors que je ne faisais pas d'exercices particuliers en dehors de mes séances. J'ai juste adapté le rythme des séances en fonction des besoins que je ressentais, jusqu'à une séance toutes les 2-3 semaines.


E.Ch. : Le shiatsu a-t-il permis de soulager des manifestations désagréables?

A. : J'ai eu quelques douleurs au début du second trimestre entre les omoplates. J'avais aussi le sentiment que l'énergie restait bloquée au niveau du bassin et cela m'occasionnait des sensations désagréables dans les fesses et en haut des jambes. Le sommeil était également davantage perturbé pendant cette période. Le shiatsu m'a soulagé de ces désagréments et m'a permis au fil des séances de mieux vivre mon sommeil plus léger. Je me rendormais plus facilement.


E.Ch. : Et ton accouchement s'est bien passé?

A. : L'accouchement s'est bien déroulé. Le bébé est arrivé quasiment à terme. J'étais très relaxée et je me suis aperçue notamment que j'acceptais bien les bouleversements liés à l'arrivée du bébé.


E.Ch. : As-tu constaté des effets sur le tempérament du bébé? L'un des mes professeurs de shiatsu, Bernard Bouheret, dit que les bébés des femmes qui ont reçu des shiatsus pendant la grossesse sont plus faciles à vivre. Il les appelle les "bébés shiatsu".

A. : En tout cas, ma fille est un bébé très cool. Elle a fait ses nuits très rapidement. Elle est calme, souriante et ouverte. J'ai le sentiment que le shiatsu nous a été bénéfique à toutes les deux.


E.Ch: Elle est effectivement très sociable. Elle a même accepté un petit massage avec le sourire!



Merci à Alice et Esther pour leur participation.


Le shiatsu ne se substitue en aucun cas au suivi médical indispensable pendant la grossesse. Il agit en complément en apportant une sensation de bien-être à la femme enceinte susceptible de la soutenir pendant la grossesse.














35 vues1 commentaire

Emmanuelle Chrétien

Sur rendez-vous uniquement

06 31 60 39 55

contact@luoshiatsu.com

Bordeaux

Lieu 1: 4 place de Valmy  33000 Bordeaux

Lieu 2: Naturôme 

7 impasse Saint-Jean  33 800 Bordeaux

et

Paris  

Lieu 1: 160 bis rue du Temple 75 003

Lieu 2:   35 rue de Turbigo 75 003

CONTACT

Bordeaux

Paris

Politique de confidentialité

© 2020 par LUO Shiatsu.