• Emmanuelle

Novembre. Le mois qui ouvre l'hiver


Pour le calendrier chinois, l'hiver démarre aujourd'hui, le solstice du 25 décembre marquant non le début mais l'apogée de cette saison.

Même en restant sur notre calendrier occidental, nous ressentons bien les prémisses de l'hiver qui se manifestent par la baisse sensible des températures, la chute accélérée des feuilles sur les arbres et notre envie manifeste de nous prélasser au coin du feu ou de rester au chaud.

L'hiver est associé en médecine chinoise à l'élément Eau, élément où démarre la vie et où elle se termine. L'élément Eau représente ainsi la fin d'un cycle et la concentration extrême. En pratique, si cet élément est bien associé à la mort, il ne s'agit pas nécessairement de la mort physique mais du temps nécessaire de repos avant le redémarrage d'une nouvelle vie.

Ainsi, l'hiver est un temps nécessaire de repos pour la nature avant l'explosion de vie du printemps. Il en va de même pour l'homme qui a besoin de respecter cette période d'introspection et de ralentissement du rythme avant de démarrer de nouveaux projets en début d'année prochaine.

L'organe associé à l'Eau est d'ailleurs le rein, qui est la réserve d'énergie de notre organisme. Préserver l'énergie liée à cet organe est indispensable au soutien de notre vitalité.

Le mot clé de cette période devrait ainsi être celui de régénération. Notre mode de vie vient souvent contrarier ce besoin. La période des fêtes de fin d'année annonce la course aux cadeaux et les repas copieux multiples, qui vont avoir tendance à fatiguer notre organisme.

En outre, le froid et la baisse de luminosité peuvent à eux seuls générer une fatigue qui nous rend plus sensibles aux pathologies saisonnières.

Pour que l'hiver reste une saison agréable, voici quelques conseils pour résister au froid et se protéger.

Hygiène de vie

1/ Couchez vous plus tôt que d'ordinaire, si possible avant 11h. Dès que cette possibilité s'offre à vous, ne pas hésiter à se lever un peu plus tard (mais pas trop quand même! Se lever à 9 h lorsque l'on s'est couché tôt est déjà suffisant).

2/ N'hésitez pas à sortir pour bénéficier de la lumière du jour mais bien entendu bien se couvrir en protégeant tout particulièrement la zone lombaire (éviter les blousons trop courts...), les pieds (éviter les chaussettes très courtes qui dévoilent la cheville). En cas de vent froid, protéger également la nuque, zone fragile où le froid va facilement se loger (provoquant des torticolis notamment).

3/ Evitez de transpirer abondamment car cela fait sortir la chaleur et en ouvrant les pores de la peau, favorise également l'entrée du froid dans l'organisme.

4/ Pratiquez des exercices d'étirement/ de Qi Gong... La médecine chinoise considère que les pratiques sportives fatigantes épuisent l'énergie du rein. Il est donc recommandé pour soutenir l'énergie de ce dernier de pratiquer des exercices, qui bien que pouvant être toniques, ne reposent pas sur une exteriorisation de l'énergie.

A titre d'exemple, l'étirement des méridiens du Rein et de la Vessie, viscère associé: assis au sol, allongez les jambes tendues devant vous. Ecartez les pieds de la largeur de votre poing et conservez les pieds flex pendant la durée de l'étirement.

Redressez vous bien et relevez, sur l'inspiration, les bras au-dessus de la tête en pivotant les mains vers l'extérieur. A l'expiration, penchez vous vers l'avant sans arrondir le dos et en conservant la tête entre vos bras, prenant soin de ne pas haussez les épaules. Si vous le pouvez, attrapez vos chevilles puis vos pieds. Restez 5 à 6 respirations. Ressentez l'étirement sur tout l'arrière du corps et sur l'intérieur des jambes. Redressez vous et recommencez le cycle 2 à 3 fois. Vous devriez accroître votre souplesse avec la pratique.

Diététique

1/ Evitez de boire trop froid, et encore moins glacé.

Il faut donc éviter les boissons froides (comme le jus d'orange frais au petit déjeuner) et privilégier les boissons chaudes voire réchauffantes.

Une boisson réchauffante type est le "thé" de gingembre qui se confectionne en plongeant dans l'eau frémissante des lamelles de gingembre frais. En cas de coup de froid, y adjoindre un jus de citron et du miel.

Attention: boire chaud ne veut pas dire boire bouillant! Cela risque d'occasionner des lésions de l'oesophage.

2/ Mangez chaud et privilégiez légumes et produits de saison

Les crudités doivent être consommées avec modération voire être supprimées pour les personnes qui ont du mal à digérer.

Les aliments à privilégier sont ceux de saison tels que le potiron, le céleri, le fenouil, les légumes racines. Les poissons et les fruits de mer sont à privilégier pendant l'hiver. Côté viande, le boeuf et la volaille ont des vertus réchauffantes. Pour soutenir également l'énergie du rein, on rajoute à son alimentation des algues, des lentilles, des haricots noirs...

Pour bénéficier des vitamines des légumes, tentez les bouillons de type asiatiques: si vous en avez le temps, faites votre bouillon de poulet avec une carcasse que vous laisserez chauffer à feu doux pendant 1 à 2 h avec un oignon par exemple. Une fois le bouillon obtenu, faites le chauffer à feu plus vif et plongez y des légumes débités en fines lanières pendant 3-4 minutes. Les légumes conservent leur croquant et les vitamines mais n'ont pas le caractère froid des crudités. Vous pouvez adjoindre à ces bouillons des morceaux de poulet qui restaient sur la carcasse, ou rajouter un ou deux blancs de poulet coupés en dés, et des légumineuses/féculents.

3/ Utilisez des condiments qui réchauffent

Rajoutez des condiments dans vos plats tels que gingembre, piment, cannelle, poivre.

Ils permettent d'accentuer le caractère réchauffant de vos plats. Il ne faut toutefois pas abuser du piquant car cette saveur en excès va blesser l'énergie du poumon .

En cette période de changement de saison, recevoir un shiatsu est également une aide non négligeable... et personnalisée! N'hésitez pas à me contacter pour une séance.

#Diététique #Hygiènedevie #Rein

8 vues

© 2020 par LUO Shiatsu.