Rechercher
  • Emmanuelle

(Re)faisons un point sur le Shiatsu


Le Shiatsu mais qu'est-ce que c'est ?

Le Shiatsu pour beaucoup reste assez mystérieux... Souvent confondu avec l'art martial Tai Chi Chuan, il s'agit en réalité d'une pratique manuelle d'origine japonaise qui s'apparente au massage, avec quelques spécificités que je vais vous détailler ci-dessous.


Le Shiatsu veut dire en japonais "pression des doigts" et se reçoit habillé, sur un futon, une table ou une chaise de massage. Il se fonde sur les principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise et permet d'harmoniser la circulation de l'énergie dans le corps en levant les tensions physiques et en apportant détente et relaxation.


Le Shiatsu utilise donc les mêmes méridiens énergétiques que ceux utilisés en acupuncture. Les grands points d'acupuncture en lien avec vos besoins sont stimulés manuellement. Il inclut donc une approche en digitoponcture mais il est aussi plus global. Le méridien est parcouru par morceaux, voire en totalité.


En cela, il s'apparente à à un massage car les pressions sont exercées sur le corps de la tête aux pieds. La différence principale avec le massage tel qu'on l'imagine habituellement est qu'il se reçoit habillé. Cela en fait un outil très intéressant pour se reconnecter à son corps sans les inconvénients du déshabillage et du travail direct sur la peau.


Le Shiatsu inclut également des étirements et mobilisations passifs qui viennent en complément du travail par pressions.


Pourquoi avoir recours au Shiatsu ?

Comme la Médecine Traditionnelle Chinoise dont il emprunte les principes, le Shiatsu ne fait pas de séparation entre le corps et l'esprit. Autrement dit, il est recommandé aussi bien pour soulager des douleurs physiques que pour travailler sur la sphère émotionnelle ou sur le relâchement du mental. Et comme les douleurs peuvent être le signe d'un déséquilibre émotionnel (et vice versa un déséquilibre émotionnel peut venir d'une faiblesse physique), il permet souvent de prendre un recul salutaire et de mieux accepter son contexte de vie.


En cabinet, je reçois ainsi des personnes qui viennent me voir pour des douleurs de dos, des troubles digestifs, des troubles menstruels et de la fertilité, mais aussi des personnes dépressives, en dépression, en burn-out qui recherchent détente et soutien, souvent en complément d'un suivi psychologique.


Le Shiatsu peut-il être contre-indiqué ?

En général, on évitera de faire un Shiatsu a une personne fiévreuse (car le Shiatsu active la circulation des énergies et peut ainsi accroître la fièvre) , avec blessure hémorragique ou juste après une opération (pour des raisons évidentes).


Il y a ensuite certaines précautions à prendre avec les enfants, personnes âgées, femmes enceintes ou personnes atteintes d'un cancer. Mais il ne s'agit pas de contre-indications car le praticien sait adapter son approche aux cas spécifiques en modulant la force des pressions et en sélectionnant les points travaillés.


Comment se déroule une séance de Shiatsu ?

La première séance est souvent plus longue car elle implique un bilan de démarrage au cours duquel sont abordés les antécédents médicaux, le contexte actuel, les attentes de la personne venant en séance, etc.

Vient ensuite le temps du Shiatsu lui-même qui va durer entre 45 minutes et 1heure selon les besoins de la personne.


Une séance suffira-t-elle ?

Cela dépendra de vos besoins. En Asie, le massage dit "thérapeutique" est inclus dans l'hygiène de vie et a un caracère préventif qui n'est pas encore complètement intégré en Europe.


Je dis souvent qu'une séance fera toujours du bien mais que si vous venez pour soulager une situation qui est installée depuis quelques semaines, mois voire années, les effets ne seront pas durables. En général, je préconise toujours 3 à 4 séances de démarrage sur un rythme qui peut varier d'une personne à l'autre (entre 2 et 4 semaines d'intervalle) puis si la situation s'est améliorée de maintenir un suivi régulier mais plus espacé, à chaque changement de saison par exemple.


Le Shiatsu est-il remboursé ?

Le Shiatsu est considéré comme une médecine douce ou alternative et n'est pas pris en charge par la Sécurité Sociale. Il est encore peu connu mais certaines mutuelles commencent à l'intégrer dans les forfaits médecines douces.


Si vous avez d'autres questions sur le Shiatsu, n'hésitez pas à me contacter via le formulaire contact ou à m'appeler !


A bientôt en séance !


Emmanuelle







23 vues0 commentaire